Dictionnaire des termes techniques

Certains termes utilisés sur ce site ne sont pas forcément transparent ou mal compris alors qu'ils sont très utilisés dans le milieu du développement web. Voici donc une petite liste des termes présents sur ce site ainsi qu'une vulgarisation de leurs définitions.

Adaptative image :
L'image change et/ou est remplacée en fonction de la taille du navigateur.
Amélioration progressive :
Nom très transparent, il s'agit dans le cas présent d'améliorer les interfaces en utilisant les technologies disponibles et ce en fonction des capacités du navigateur et du support sur lequel on se trouve. Pour exemple, lors de l'utilisation d'un écran tactile, l'augmentation de la zone cliquable d'un lien permet à l'usager lors d'un tap (clic tactile) parmi un groupement de lien de se retrouver sur la page désirée et non pas sur la page correspond à un des liens jouxtant celui désiré. Cette étape intervient pendant la phase d'intégration.
CSS :
Cascading Style Sheets est un langage qui permet d'ajouter un côté visuel aux pages web. Chaque navigateur ajoute ses propres règles CSS de base avant que la feuille de style (nom traduit du fichier contenant les instructions en CSS) du site ne soit appliqué. Chaque nouvelle version apporte son lot de fonctionnalité qui lui est propre, fonctionnalités qui sont un jour prises en compte plus ou moins rapidement par les navigateurs. La dernière version est CSS4 et le plus mauvais élève est Internet Explorer et son successeur Spartan.
Grade :
Notation, elle correspond souvent sur ce site à une notation de performance par les outils de Yahoo.
HTML5 :
HyperText Markup Language, un langage de balisage, il est actuellement le choix le plus évolué approuvé par le W3C. Bien que le langage HTML soit plus permissif que le XHTML, nous prenons soin d'utiliser la rigueur de notation du XHTML sans toutefois le servir en tant que XML puisque Internet Explorer n'a pas toujours intégré correctement les spécifications des langages. Les langages cités sont des langages de balisages.
Intégration :
Transposition d'une charte graphique en pages web. Pour faire très simple : structuration (HTML), mise en forme (CSS), interactivité autre que la navigation (JavaScript) et navigation (HTML). Une pré-intégration et le même travail qu'une intégration, sauf qu'elle n'est pas réalisée sur le site internet, mais au travers d'une ou plusieurs pages web contenant tous les composants présents sur le futur site.
Lazyloading :
Le plus souvent, il s'agit d'une technique qui permet le chargement d'éléments uniquement quand ils sont dans la zone visible du navigateur (zone représentée par la portion déplaçable d'un ascenseur) et pas avant (ex : des images tout en bas une page très longue).
Référencement :
Visibilité d'un site internet et pas uniquement sur les moteurs de recherche.
Référenceur :
Personne chargée du référencement.
Responsive image :
La largeur de l'image s'adapte en fonction de la largeur disponible, mais ne dépasse pas sa propre largeur.
Sémantique :
Issue de la linguistique, elle est une part importante et ignorée du web. Vos contenus doivent avoir une importance sémantique adaptée à leurs sens ne serait-ce que pour un bon référencement et une meilleure accessibilité. Pour ce faire, il y a plusieurs moyens, microdatas, microformats et … HTML. En effet, les balises HTML apportent un sens sémantique, dont-il faut se méfier lorsqu'une société de référencement dit : « il faut impérativement mettre ces mots-clés du texte en gras ou en italique, c'est bon pour Google ». Une bonne utilisation et de n'utiliser des balises pour signifier un sens particulier du fragment de texte, que si ce sens est voulu et non pas à des fins de mise en forme (le langage CSS est là pour ça). Les balises apportant un effet visuel italique indiquent une emphase pour l'une et un décalage visuel sans importance sémantique pour l'autre… ce qui n'était probablement pas le but recherché par le référenceur. Ce dictionnaire utilise des balises qui désigne ce contenu comme une liste de définitions.
Tap :
Clic tactile (double tap : double clic tactile).
W3C :
Le World Wide Web Consortium est le principal organisme de normalisation des standards du Web.